ASSOCIATION DES TRUTEAU D'AMÉRIQUE
POUR QUE NOTRE MÉMOIRE VIVE
 
« Au récit continu des batailles, des traités, des intrigues,
à l'histoire trépidante des héros
devrait succéder l'histoire des inconnus de la terre,
par qui se fait aussi l'Histoire. »


Fernand Braudel
 
L’Association des Truteau d’Amérique (ATA), organisme sans but lucratif à mission culturelle et éducative, réunit les passionnés d'histoire, de patrimoine et de généalogie.

Découvrez l'histoire de l'Amérique, de la Nouvelle-France à nos jours,
la vie quotidienne des ancêtres, sur ce portail et dans La Charpente !

 
Vign_premiers_montrealais_francis_back
Ancêtre français, vie quotidienne et histoire

Le 15 septembre 1641, on baptise à La Rochelle (France) Étienne, fils de François Truteau, maître maçon et tailleur de pierres, et de Catherine Matinier. Le 2 juillet 1659, Étienne Truteau et une centaine de colons s'embarquent sur le Saint-André pour une rude traversée vers la Nouvelle-France  Il est engagé pour trois ans comme charpentier par les Sulpiciens, les seigneurs de Montréal en 1663.

Arrivé à Québec le 7 septembre 1659, l'artisan rejoint Ville-Marie le 29 suivant en compagnie de Marguerite Bourgeoys. Le 6 mai 1662, lui et trois compagnons bataillent comme des diables contre 50 Iroquois qui les attaquent. En 1663, l'ancêtre s’établit à son compte comme charpentier et il acquiert sa première propriété rue Saint-Paul, à l’ouest de la porte dite de Lachine (rue Mc Gill) où il résidera 25 ans.

Le 10 janvier 1667, Étienne Truteau épouse Adrienne, fille de Gilbert Barbier dit le Minime et de Catherine de La Vaux. Quatorze enfants naîtront de l'union dont une fille unique. En 1671, Truteau occupe une terre à Longueuil qui lui sera officiellement concédée par le seigneur Charles Le Moyne devant le notaire Jacques Bourdon, le 12 mars 1675. Sa vie durant, il n'aura de cesse de mettre en valeur et de développer sa terre qui atteindra 300 arpents, une superficie presque égale au domaine seigneuriai.

À titre de milicien, Étienne Truteau a défendu la colonie aux heures où les soldats étaient peu nombreux. Il pratiqua son métier de maître charpentier-charron surtout à Montréal et ses environs. Il décéda le 22 juillet 1712 à Montréal et Adrienne Barbier lui survivra jusque vers 1721. Parfois appelé Étienne Trudeau, il est l'ancêtre de tous les Truteau et Trudeau en Amérique et d'une multitude de familles affiliées par les femmes. Pionnier des villes de Montréal, de Longueuil et de Saint-Lambert, les documents montrent la valeur, le courage et la détermination de ce personnage historique.

Illustration : Premiers Montréalais  © Francis Back
 
Un NOM forgé par l'Histoire
 
Vign_ata_logo_transp
© Association des Truteau d’Amérique
Tous droits réservés 2008-2014

Google traduction
 
Vign_liens-rapides_title
 
 

NOTRE BLOGUE

Vign_bandeau_tambour2
ARCHIVES
Vign_Octave_Trudeau_et_Apolline_Denomme_coll_Al_Trudeau

Octave Trudeau (1836 - 1895) et Apolline Denommé (1832 -1890)
mariés
18 Septembre 1860 à St-Chrysostome, comté de Châteauguay, Québec.
Collection Al Trudeau, ATA 043
© Association des Truteau d'Amérique
 
Vign_icone_agenda
 
Promotion

Notre site Internet vous plaît?
Profitez d'un rabais de 10 % pour produire le vôtre.
 
 
 
 
Association des Truteau d'Amérique © 2008-2014