ASSOCIATION DES TRUTEAU D'AMÉRIQUE
POUR QUE NOTRE MÉMOIRE VIVE
Français
 
RÉALISATIONS ET PROJETS

Depuis sa fondation en 2008, grâce à ses membres et à ses partenaires, l'Association des Truteau d'Amérique organise des activités culturelles et concrétise des projets durables. Chaque année le conseil d'administration présente à l'Assemblée générale le bilan des réalisations de l'année écoulée et le plan d'action de l'année suivante.
 
Vign_blason_ata
UN BLASON

Sur le blason de l'Association des Truteau d'Amérique se trouve la symbolique généalogique. On distingue des outils du charpentier : deux cognées adossées et, de part et d'autre, l'équerre et le compas. Une hache représente Étienne Truteau, l'ancêtre maître charpentier; la seconde son épouse Adrienne, fille de Gilbert Barbier dit Le Minime qui pratiquait d'ailleurs ce métier. Les haches forment la lettre T, première du patronyme mais aussi un corps bras ouverts et coiffé d'une fleur de lys, l'origine française. L'ensemble dessine A T A, acronyme de l'Association des Truteau d'Amérique.

L'onde du blason rappelle l'importance de l'eau dans l'histoire familiale : traversée en Nouvelle-France, le Saint-Laurent et les cours d'eau parcourus par l'ancêtre et ses descendants explorateurs. Les enfants du couple sont les 14 sillons d'un terreau qui s'étale à l'infini. 

Le blason est garni du nom de l'association et de sa devise  "Fortitude et belle ouvrage".

Pour en savoir plus : La Charpente, Vol. II, no 2.
FORTITUDE ET BELLE OUVRAGE
UNE DEVISE
par André Sévigny, historien  


La devise de l’Association des Truteau d’Amérique est « Fortitude et belle ouvrage ». Un mot ancien, rare, voire disparu de la langue française depuis plus d’un siècle, et qui est chargé de sens, accolé à une vieille expression populaire française et québécoise. Voilà qui confère à la sentence deux idéaux mais aussi deux niveaux de référence : vision altière de l’homme et de sa destinée mais en même temps expression de contentement chez l’artisan aux mains habiles.

Du latin fortitudo et fortis signifiant courage, bravoure, vaillance, la fortitude est, chez les Anglo-Saxons, une vertu cardinale et le mot fait toujours partie de leur vocabulaire. En France, ce vocable fut utilisé au moins jusqu’au dix-neuvième siècle. On lui conférait le sens de force morale, fermeté d’âme et volonté acharnée à mener à bien une tâche en dépit des obstacles, des difficultés, des dangers et des souffrances. On le trouve notamment dans le dictionnaire Littré de 1872 et dans le Trésor de la langue française.

Quant à belle ouvrage, au féminin, l’expression est employée encore aujourd’hui en langage populaire pour décrire un travail soigné, bien fait, essentiellement manuel. Nos aïeux n’avaient pas de plus belle manière de complimenter un artisan pour son travail. Lui-même, au départ, n’avait pas visé autre chose.

La vie et l’œuvre de l’ancêtre-charpentier Étienne Truteau furent, n’en doutons pas, marqués au coin de la fortitude et de la belle ouvrage.
La Rochelle, 2019
Vign_Plaque_La_Rochelle

Après trois plaques commémoratives dévoilées au Québec, l'Association des Truteau d'Amérique a réalisé le 8 juin 2019 son projet d'une plaque en hommage à notre ancêtre Étienne Truteau à La Rochelle, ce port qui l'a vu naître.

Réalisé en moins d'un an, le projet s'est développé grâce aux dons, à l'implication bénévole et en partenariat avec Pays rochelais-Québec, antenne de Charente maritime de France-Québec.L'idée de l'Association des Truteau d'Amérique a inspiré la création par Pays rochelais-Québec du "Mémorial aux pionniers de la Nouvelle-France partis du port de La Rochelle" et qui permettra d'accueillir aussi les plaques en hommage à d'autres ancêtres.

Le 8 juin 2019, c'est avec une grande joie qu'une délégation de six membres de l'Association des Truteau d'Amérique a vu se concrétiser cette réalisation.Toute personne qui visite La Rochelle est invitée à aller voir la plaque en hommage à Étienne Truteau 1641-1712 à l'église Saint-Sauveur.

Montréal, 2016 - Hommage aux héros du combat du 6 mai 1662
Vign_Plaque_combat_normalisee


Dans le cadre des 20e Journées de la Culture, le 1er octobre 2016 , les Amis de l'Association des Truteau d'Amérique se réunissaient à l'ancien Bain Mathieu afin de dévoiler une troisième plaque historique.Ce jalon patrimonial qui commémore le combat du 6 mai 1662 contre les Iroquois à la ferme sulpicienne de Sainte-Marie rend hommage à trois héroïques pionniers de Montréal : Étienne Truteau, Mathurin Langevin dit Lacroix et Mathurin Rouillé.

Cette nouvelle réalisation culturelle et éducative de notre association s'inscrit dans la commémoration du 375e anniversaire de Montréal. Elle vise à faire connaître au public un événement méconnu de son histoire et à rappeler la mémoire de trois valeureux pionniers de sa prime jeunesse.

L'édition spéciale de La Charpente, Vol. IX, No 3, Décembre 2016, 16 pages, est consacrée au combat du 6 mai 1662 et à ses héros. Elle est distribuée gratuitement aux membres de l'Association des Truteau d'Amérique et à ses partenaires. Devenir membre

Longueuil, 2013 - Une plaque sur la terre d'Étienne Truteau
Vign_plaque_de_longueuil_2013_006

Une centaine de personnes ont assisté au dévoilement à Longueuil d'une seconde plaque commémorative sur la terre d'Étienne Truteau, pionnier de l'endroit.

Montréal, 2009 - En mémoire des ancêtres
Vign_Plaque_rue_Saint-Maurice
Le Reflet, vendredi 12 mars 2010.
 
L'automne dernier, près de 100 personnes se sont retrouvées rue Saint-Maurice, à Montréal, pour une cérémonie privée: c'était des membres de l'Association des Truteau d'Amérique (ATA). Fondée au début de 2008, l'ATA a tenu sa première assemblée générale en avril à Longueuil, en souvenir d'une concession que Charles Lemoyne y avait accordée à leur ancêtre Étienne Truteau en 1671.Cette rencontre avait pour but le dévoilement d'une plaque commémorant le 350eanniversaire de l'arrivée du charpentier Étienne Truteau (1641-1712) et aussi en l'honneur de son épouse, Adrienne Barbier (1652- v. 1721).

En rappelant à l'assistance combien Ville-Marie, peuplée de quelques centaines d'habitants, était vulnérable en 1659, l'historien André Sévigny leur a appris qu'Adrienne avait 14 ans à son mariage avec Étienne. Le nouveau couple s'installa non loin de la concession du père d'Adrienne, (Gilbert) Minime Barbier, aussi charpentier. Ces terres étaient situées près de la rue Saint-Maurice, aux limites de l'actuelle Pointe-Saint-Charles, de part et d'autre de l'autoroute Bonaventure, un lieu qui s'appelait alors la Côte Saint-Joseph. En venant de la Rive-Sud, on accède à la rue Saint-Maurice par la sortie Wellington de l'autoroute Bonaventure et par la rue Duke; depuis les rues Notre-Dame ou Saint-Jacques, on y accède par la rue McGill. Création d'Yves Trudeau, la plaque a été réalisée en aluminium, matériau patrimonial du Québec, et son fond est d'un bleu rappelant les flots du Saint-Laurent. Elle est ornée des armoiries de l'Association des Truteau d'Amérique conçues par Yves Trudeau et porte la devise de l'ATA « Fortitude et belle ouvrage », due à André Sévigny. Truteau (des Truteau sont membres de l'ATA) et Trudeau comptent de nombreuses variantes. La plaque est apposée sur un immeuble en brique beige-orange au numéro 740, siège de la compagnie Gestion Sandalwoods.Lors du dévoilement, flottaient à ses côtés le fleurdelisé ainsi que le drapeau de La Rochelle, offert par le maire de la ville natale d'Étienne Truteau, désireux que cet emblème soit présent à la cérémonie.Cette cérémonie a été suivie d'une réception offerte aux membres de l'ATA à la Maison Saint-Gabriel de Pointe-Saint-Charles, pendant laquelle fut lancée la chanson originale « Je me souviens du charpentier », paroles et musique de Michel Léonard.

Pour s'informer sur l'ATA et devenir membre, consulter son site Internet www.truteau.org, ou s'adresser par courriel à truteau@sympatico.ca, ou par la poste au 5448, rue de la Romance, Charny, QC G6X 3A7. L'ATA publie un bulletin électronique, La Charpente, qui recèle une foule de renseignements historiques.

Il est très simple de devenir membre en ligne sur la page Adhésion et don avec paiement sécurisé.

 
© Association des Truteau d’Amérique
Tous droits réservés

 
Vign_ata_logo_bleu
Une marque 

L'Association des Truteau d'Amérique utilise des emblèmes originaux, protégés par droits d'auteur : blason, devise et logo. 
 
Nos ancêtres, leur vie, notre histoire
 
Le 15 septembre 1641, on baptise à La Rochelle (France) Étienne, fils de François Truteau, maître maçon et tailleur de pierres, et de Catherine Matinier. Le 2 juillet 1659, Étienne s'embarque sur le Saint-André avec une centaine de recrues pour la Nouvelle-France. Il est engagé pour trois ans comme charpentier par les Sulpiciens, les seigneurs de l'Île de Montréal en 1663. 
 
Un nom forgé par l'Histoire

Truteau, le nom de notre ancêtre français Étienne, s'est imposé pour l'Association car le plus ancien et à la source des variantes. Le patronyme subsiste au Québec et en France.
Trudeau
est le nom le plus utilisé en Amérique.
Règlements et politiques
Reconnaissance
Vign_icone_parchemin
L'Association a un programme de reconnaissance en deux volets, le Cercle des Artisans et le Cercle des Bâtisseurs.
 

FORTS DE LEUR
APPUI

 
UNE ENTREPRISE NOUS APPUIE,
NOUS AFFICHONS ICI SON LOGO


 
Vign_Logo_Paradis_des_Fraises
 
Vign_trudeau_logo_120_petit
Trudeau Corporation
 
 
Nos ancêtres, leur vie, notre histoire
 
Le 15 septembre 1641, on baptise à La Rochelle (France) Étienne, fils de François Truteau, maître maçon et tailleur de pierres, et de Catherine Matinier. Le 2 juillet 1659, Étienne s'embarque sur le Saint-André avec une centaine de recrues pour la Nouvelle-France. Il est engagé pour trois ans comme charpentier par les Sulpiciens, les seigneurs de l'Île de Montréal en 1663. 
Notre chanson

Le CD de la chanson "Je me souviens du charpentier" est disponible à la Boutique.

Vign_Paroles_de_la_chanson_avec_credits
Association des Truteau d'Amérique
© 2008-2019